Accueil

 

 


Voila, vous venez d'atterrir sur le site de Nathalie Courtet.

Qui ?

Nathalie Courtet

Je suis née entre deux racines, épicéa et gentiane. Massif du Jura. Plus d'un demi-siècle plus tard, j'y suis toujours, plus enracinée que jamais. Je ne me considère pas comme une sportive mais j'ai toujours pratiqué une activité et ce, dès le plus jeune âge. Cyclisme et ski de fond sont probablement mes préférées mais j'ai touché à l'ultra-trail, à l'escalade, la natation, et ai gravi nombre de sommets alpins à skis ou chaussée de crampons. J'ai même joué au tennis. Bref, un peu touche à tout et dans l'unique but de me faire plaisir car la discipline m'est pénible. J'aime faire plein d'autres trucs comme lire, écrire, écouter de la musique, passer du temps avec mes amis, aller à la cueillette de plantes et de petits fruits dans la nature, faire des photos et révasser.

Après 16 années passées dans l'industrie et une vie qui suivait une voie bien tracée et très conventionnelle, je me suis reconvertie en "Accompagnatrice en montagne", métier que j'exerce toujours et qui, en plus d'être agréable et infini, m'offre la possibilité de partir bourlinguer un peu quand je veux. Alors après les voyages d'août pendant 14 ans (Laponie, Danemark, Pakistan, Pérou, Alaska, Guyane, îles Eoliennes, Niger, Tunisie, Zimbabwe, Bostwana, Namibie, Niger encore,...), je suis d'abord partie deux mois en Asie Centrale puis autant en Nouvelle-Zélande, avec Michel Courtet, avant de passer la vitesse supérieure pour des voyages à vélo et de longue durée pour lesquels ce site avait d'abord été crée. Ces voyages toujours mêlent activité physique et curiosité, découverte, un côté un peu aventureux et parfois même de la poésie. Je tâche de me placer en tant qu'observatrice de ce qui nous entoure. Dans tout ce que je fais, l'essentiel est que je me sente réellement vivante. Je m'efforce de prouver que le commun des mortels peut aussi, sous peine de renoncer à un peu de superflu, s'offrir une vie qui réponde à ses aspirations profondes. Tous les voyages ici décrits ont été financés par les deniers des participants.

" Je considère que je ne me suis évadé pour de bon que le jour où j'ai commencé à exister en me fixant comme projet mes propres rêves. C'est cette évasion là qui compte en réalité."

De l'Esprit d'Aventure. Patrice Franceshi.

Et puis la roue tourne et j'éprouve l'envie de partager ce que je vis, je deviens auteure, publie cinq livres. Puis, de voyageuse, je deviens peut-être aventurière, multiplie les expériences et les moyens de locomotion, profite des opportunités qui se présentent et de la vie. Entre les voyages, outre mon métier, je me déplace sur les festivals et parle de... mes voyages, aventures et expéditions, mes livres.

Depuis 2017, j'ai enclenché la vitesse supérieure dans le sens où passer du temps dehors, au maximum, me paraît de plus en plus urgent. Le temps n'est pas venu encore, (viendra t-il un jour ?) de me poser dans mon canapé. Je bouge l'hiver, je bouge l'été, au printemps et à l'automne, avec certes des périodes (courtes) un peu plus calmes histoire d'entretenir la motivation. Le Covid ne m'a pas empêchée de bouger, j'ai juste inversé l'ordre de certains projets pour me focaliser en 2020, 2021 et 2022 sur la découverte des massifs montagneux de notre Hexagone.

Bonne lecture et qui sait, peut-être à bientôt.